Grospierres: Rouret - Serre
St Maurice
Carte IGN 2839 OT Bessèges-Les vans
Balade faite le jeudi 6 juin 2013
  •  photos Crokoala
  • 11,5 Km environ
  • 4h
  • Une balade  à la difficulté MOYENNE
  • Cette balade dans la montagne de la Serre, est le dernier épisode de la trilogie commencée avec: Bessas: Le Puy Lacher et Beaulieu: Les rochers de Carabasse. Elle est classée "moyenne" surtout en période de forte chaleur.
 
 
Le départ se fait sur le grand parking, au bas du domaine  Pierre et vacances, partie du site appelé "le château". Le stationnement y est toléré. On trouvera au fond du parking sur la gauche une première volée d'escalier, puis une seconde, qui nous ramènera sur la petite route par laquelle nous sommes arrivés. Par la droite, nous parviendrons à une sorte de petit rond point, on ira tout droit en longeant à droite un vieux mur. Au bout de ce mur on abandonnera la route principale pour descendre à droite par un chemin goudronné. Peu après, il  nous amènera à un portail, nous choisirons d'aller tout droit en suivant un ancien canal que l'on devine parmi les herbes.

Le canal est présent sur une vingtaine de mètres, on oblique sur la droite en sous bois en longeant un mur, puis très rapidement on arrive à un ruisseau. De suite après, on trouvera sur la gauche un sentier. 

                         

Ce chemin se transforme en ruisseau lors de fortes pluies. Plus loin un arbre déraciné nous barre la route, on le contournera par la gauche et après on choisira le chemin qui monte un peu plus important sur la droite .Croisement suivant en Y, on prend à gauche... Croisement suivant en Y ( oui encore!) on choisit celui de droite qui nous rapproche d'habitations
. Aussi étrange que cela puisse paraître j'ai rencontré dans les environs une jolie et rare demoiselle toute de pourpre vêtue... Une orchidée sauvage!
        

Arrivés à une petite route, on prend à droite, et à gauche au croisement suivant. Une dizaine de mètres après, nous irons tout droit, vers  là où la route goudronnée s'arrête. Au croisement suivant, on prend à gauche, un chemin de terre qui nous mènera à un nouveau croisement avec trois solutions. On choisira le chemin du milieu: Il nous conduira à l'épave d'une voiture (WW Polo pour être précis, je ne touche rien niveau pub). On continue sur la gauche par le sentier  qui rentre en sous bois et devient de plus en plus caillouteux pour déboucher sur une "rochère".

Ce que le Crokoala appelle "rochères" ce sont des accumulations de cailloux et de rochers recouvrant entièrement le flanc de la montagne.Ce genre de terrain est instable , mais  on repérera facilement le sentier à suivre qui est assez bien marqué.
 
Ça grimpe un peu, on peut prendre le temps de se retourner pour apprécier le paysage... On arrivera assez vite au niveau d'un chêne vert, là on obliquera  sur la droite  pour passer sur un mur écroulé...C'est le chemin d'une ancienne coupe de bois, après un moment  nous tomberons sur une piste plus large que nous prendrons à gauche jusqu'a rencontrer une route...
La balade continue en traversant la route, un chemin démarre au pied d'un panneau "interdit à tout véhicule", une vieille pancarte en bois  gravée "fontamille" et une trace jaune, nous indique la direction à prendre. La fontamille est une source très desséchée l'été...Un cercle de peinture jaune sur la droite la signale, la source est sur la gauche du chemin.
Après une montée assez longue nous rencontrerons l'embranchement "La Plagne". Nous prendrons à droite par une piste plus large.
           
Chemin faisant, on rencontre parfois de drôles de bêtes...
Cette piste qui suit la crête nous offre de magnifiques points de vue...
 La plaine de Bessas- Barjac
  Tout au fond le Mont Bouquet
Au croisement suivant, on reste sur la piste principale en suivant les traces jaunes et en ignorant le chemin qui descend.

Plus loin dans un virage, on repérera un chemin herbeux qui monte, c'est par là que nous irons en abandonnant la piste principale comme nous l'indique la croix jaune sur une pierre.
Plus loin on retrouvera nos traces jaunes.



Assez vite nous arriverons à l'embranchement "Serre de St Maurice".Nous prendrons direction "Rochers de Carabasse".
                                                                      
                                                                               Ce petit sentier  serpente au milieu les buis et les genévriers.
Après un petit escarpement rocheux, on continue par la droite comme l'indique la trace ....jaune.

cara9
Une centaine de mètres après cet escarpement, on trouvera sur la gauche un petit sentier qui descend, une pancarte en bois marquée "Caserre" le signale.
 
cara11   C'est par là que nous irons, mais  avant on peut aller voir les vestiges des "Rochers de Carabasse" par un aller retour de 20 minutes.
...Pour cela on continue de monter....outre les vestiges l'endroit offre un joli panorama sur les environs...  
Des fouilles en 2004 ont été menées sur le site, elles ont permis de mettre a jour "deux églises à chevet plat d'époque carolingienne", d'autres sources parlent d'un "château seigneurial" à cet endroit. il faut admettre qu'il ne reste pas grand chose de tout çà, mais le lieu vu son éloignement et sa position a quelque chose de particulier.
 
cara12
 
                  


On redescendra jusqu'à la pancarte "Caserre", et donc on prendra ce fameux ti sentier sur la droite, qui très vite nous amène à un  gros tas de pierres...   
                
                
 ...de là magnifique vue sur la plaine de Beaulieu.
 
Ce petit sentier d'abord pierreux, descend assez rudement et  pénètre dans la  végétation... (Pour descendre il descend... Lors du repérage de cette balade j'avais commencé à faire la boucle dans  l'autre sens, ce qui fait que cette descente je l'ai montée... Ben çà monte !!!...). Bon, trèfle de bavardage comme dirait le garenne au milieu du champ de luzerne....
Après avoir longuement descendu, on arrivera  au niveau d'un muret. On continue tout droit.

 
                    
 
   Au croisement suivant on prend à gauche comme l'indique la trace jaune, on longe un mur de pierre et on arrive à l'emplacement d'une ancienne coupe de bois. Le sentier s'est changé en chemin, en face d'un  tas de  bois coupé se trouvant à gauche, sur la droite nous avons un petit aven dont l'entrée est protégé par une grosse branche.
 
            
 
Notre chemin en rencontrera un autre, on prend à gauche comme c'est indiqué sur une pierre, en faisant de même pour le croisement suivant.

Après avoir longé un grand mur de pierres on finira par arriver à une route. Là on abandonnera les traces jaunes pour prendre une piste juste en face de nous.

 
 
Plus loin, nous tomberons sur une piste  plus large et très caillouteuse, c'est celle du début de la balade, nous  prendrons à gauche. En descendant nous nous rapprocherons de la route et abandonnerons la piste  pour prendre sur la droite un chemin herbeux qui entre dans la végétation. Peu après, on se retrouve au carrefour où nous avions trois solutions...Et là on va me dire...pppfffff on va prendre à gauche et on va revenir par le même chemin qu'à l'aller!!!
Hé NON ! Juste en face,on repérera un sentier
un peu défoncé qui monte, c'est par là que irons.

C'est un sentier, qui, lors de fortes pluies se transforme en
ruisseau, il est très raviné et non amènera au sommet de la
colline.
        
En haut, vue sur le hameau du Rouret avec, au fond, le massif du tanargue.



On longera des blocs de rocher, puis nous redescendrons en trouvant le meilleur chemin...Quitte à passer hors sentier, le but étant de descendre afin de récupérer le chemin que l'on devine en bas.
Le chemin en question ressemble plus à un ruisseau à sec, par la droite nous continuerons de descendre jusqu'à un croisement, où nous prendrons à gauche pour passer sur un pont  bétonné qui enjambe un petit cours d'eau, endroit rafraîchissant par fortes chaleurs.

                       
On  progressera sur une piste moins  chaotique en longeant la rivière puis on s'en éloignera petit à petit, pour arriver aux premières maisons du hameau du Rouret. A la route, on prend à droite en montant. Au croisement suivant on choisira d'aller à gauche. Plus loin on continuera de descendre pour retrouvé le mur et le chemin du tout début de la balade. Par la droite, on accédera un petit rond point, puis aux escaliers qui nous amènerons au  grand parking, notre point de départ.



....Sans toi nous ne serions rien....



Créé avec Créer un site
Créer un site