St Alban-Auriolles: Bourbouillet
 
Topo guide "du plateau des gras aux gorges de l'Ardèche" Balade N°15
Carte IGN N° 2839 OT Bessèges-Les Vans
Balade faite 10 mai 2014
Variantes éventuelles et photos Crokoala
  • Ballisage Jaune et blanc
  • 10 Km
  • 3h 30
  • Difficulté: FACILE
  • Des dolmens, des résurgences, un gouffre, des sentiers variés et un village typique, cette balade ne manque pas d'attraits.
TopoPlateauCouv
 
 
On peut garer sa voiture sur le parking du foyer rural ou du cimetière. On commence la balade à l'embranchement "Cimetière".On choisira la direction "Info rando" pour, quelques mètres plus loin prendre la première rue à droite. On suivra la signalisation jaune et blanche jusqu'à la mairie, pour poursuivre par la droite. On repérera le panneau "Info Rando" sur la gauche sur le parking du magasin U. On continuera tout droit pour tourner à droite par un petit passage (le Carrierou) conduisant à d'autres rues qui nous mèneront peu après à l'embranchement "Le Château".
  Le château des Beaumefort fut commencé au XIVe  siècle et terminé au XVIIIe. Prendre la direction Bourbouillet/Chandolas.
 
Nous contournons le mur d'enceinte du château, et 300 mètres plus loin, nous arrivons à l'embranchement "la combe du merle". Là, nous continuons vers Bourbouillet/Chandolas. Notre chemin est bordé de  murets, nous cheminons parmi les vestiges d'anciennes occupations agricoles.
 
En suivant les traces jaunes et blanches et en marchant assez longuement (env. 2 km) nous finirons par rencontrer une clôture métallique, nous la contournerons par la droite en suivant le sentier pour parvenir à l'embranchement "Les Issarts". En longeant la clôture (300 m) on arrive à l'embranchement "L'Espeluche".
En suivant la direction "Chandolas" on parviendra 300 mètres plus loin au carrefour "Bourbouillet". Le chemin passe devant le domaine du même nom. Dans la montée, on trouvera à droite, un chemin barré par une clôture rudimentaire. C'est par là que nous irons en prenant soin de refermer derrière nous.
Nous pénétrons dans une nécropole néolithique qui contient une vingtaine de dolmens, tous ne sont pas en bon état. on va en visiter quelques uns, les plus accessibles. Notre chemin suit une ligne téléphonique. Dans un virage à droite, on repérera un double poteau. En face de ce dernier, sur la gauche, l'endroit est assez dégagé et un cairn signale une sente qui descend juste à coté d'un bosquet de buis.
Ci dessous photo de l'endroit...

Nous descendrons donc tout droit et passerons à coté d'un éboulis de pierres.On accédera à un pierrier. En franchissant quelques petits affleurements rocheux, nous parviendrons à un premier dolmen situé à droite. Il s'agit du dolmen N°3 de Font Méjannes, c'est un imposant mégalithe ayant conservé sa table.
En ayant l'ouverture du dolmen dans le dos, nous poursuivrons tout droit en marchant sur un lapiaz orné de larges fissures. Nous continuerons de descendre vers le ruisseau de Fontgraze, et arriverons sur un nouveau lapiaz et découvrirons un second dolmen. 30 m plus loin nous trouverons un troisième dolmen.
On pourra, si on le désire, descendre jusqu'au ruisseau,bien qu'il soit possible qu'en été, il soit à sec. Nous ferons ensuite demi tour pour remonter sur le chemin initial au niveau du poteau téléphonique. nous irons bien sur à gauche. Chemin faisant, on croisera deux autres dolmens  moins bien conservés, en bordure du chemin. On peut s'amuser à en chercher d'autres, attention toute fois de ne pas s'égarer...

Nous arriverons à l'embranchement "Flandrin". La grande dalle fichée dans le sol que l'on voit en face est un reste de dolmen. Nous prendrons la direction "Lablachère". Le sentier pénètre dans les bois, l'endroit qui est  ombragé et magnifique rappelle certains chemins du "bois de paillolive".

Nous parviendrons assez vite à l'embranchement "Le réméjadou" et prendrons la direction "bourboullet-St Alban". Chemin faisant, on remarquera sur la gauche,une flèche noire peinte sur un rocher, c'est par là que l'on parvient quelques mètres plus loin à l'aven du Reméjadou. C'est un gouffre de 26 m de profondeur, au fond duquel coule un ruisseau souterrain, impressionnant, très dangereux il est interdit de  s'en approcher.
 
En revenant sur la chemin initial et en prenant à gauche , nous cheminerons au travers d'un chaos mégalithique, puis notre sentier bien balisé jaune et blanc passera à coté de deux grands chaudrons abandonnés. On peut se demander à quoi ils pouvaient servir et ce qu'ils font là.
  
Nous laisserons une ruine adossée à une falaise, sur la droite puis franchirons un fil de fer barbelé qui barre le chemin en suivant le balisage nous retrouverons le carrefour "Bourbouillet". En contre bas du carrefour , au niveau d'un gros chêne, nous quitterons la piste pour passer sous un fil de fer et trouver le meilleur sentier qui nous fera descendre. Après avoir dégringoler quelques escarpements rocheux, on se retrouvera face à une prairie. Par la droite nous arriverons à la résurgence de Bourbouillet. L'endroit est féerique surtout après de fortes pluies. La cuvette sur la droite est pleine et s'écoule en cascade, de la même  façon l'eau tombe depuis la falaise du dessus. Après de fortes précipitations, de l'eau s'échappe de plusieurs endroits de la paroi. C'est certainement cette résurgence qui a donné le nom de Bourbouillet à ce lieu. En effet le nom gaulois du dieu des sources était Borbo ou encore borvo.

Nous remonterons à la large piste pour revenir au carrefour "Boubouillet", nous prendrons la direction "Joyeuse", en fait on repassera par le même chemin qu'à l'aller. Nous retrouverons donc les embranchements " L'espeluche" et "Les issarts" à ce dernier nous suivrons "St Alban-Auriolles 3,7Km"400 m plus loin nous tomberons sur l'embranchement "Ventalon. Hé hop, direction "le dolmen". Nous sommes sur les gras de St Alban Auriolles. Ce sont des kilomètres de  murailles, des pierriers (clapas) accompagnés d'abris (capitelles, bories). Durant des siècles, les paysans ont façonné ce paysage, à la recherche de la moindre parcelle cultivable. En chemin  nous  en découvrirons quelques vestiges.

A l'embranchement "Le dolmen" suivre direction "le calvaire".Cela nous permettra de voir le magnifique dolmen de St Alban et la chapelle St pierre. De là nous avons une vue sur le rocher de Sampzon.
  Nous suivrons les traces jaunes et blanches, nous longerons un chemin de croix, à la route on obliquera sur la droite. Le balisage nous fera passer dans des ruelles puis nous arriverons à la résurgence de Saint Alban.
       
Nous finirons la balade en suivant le ruisseau le plus souvent à sec, en rejoignant la route et en prenant  à gauche pour retrouver l'embranchement "le cimetière".


                                  
"Vous ne toucherez point un papillon sans faire tomber la poudre qui colore ses ailes ; vous n'analyserez point l'amour sans en faire évanouir le charme."
                                                                     Octave Pirmez



Créé avec Créer un site
Créer un site